Les algues en aquarium

Les algues en aquarium. Bon a savoir

Bonjour à tous,

La présence d'algues dans votre aquarium peut vous gâcher tout le plaisir de l'aquariophilie. Pourtant, vous pouvez désormais empêcher leur croissance.
Dennerle affirme même: Si votre aquarium est envahi d'algues, c'est de votre faute!

Ces dernières années, les connaissances sur les comportements des algues en aquarium ont beaucoup évoluées.

L'aquarium est un système biologique aux multiples interactions. La modification d'un seul processus en influence beaucoup d'autres dont les changements rétroagissent à leur tour sur le premier. Il se produit des réactions en chaine automatiques.

En voici un exemple:
Situation de départ:
un vieil aquarium. Il y a un peu de terre pulvérulente dans le fond. Le filtre n'a plus été nettoyé depuis longtemps. La teneur en CO2 est faible, l'apport d'engrais réduit.
Le tube fluorescent à plus de deux ans et est passablement 'épuisé'. Les quelques plantes poussent certes lentement, mais elles prospèrent très bien parce qu'au fil du temps, l'aquarium a trouvé son 'équilibre biologique': comme la croissance des plantes est lente, les substances nutritives et le CO2 suffisent tout juste. Le pH est stable et légèrement acide. Les quelques poissons se sentent aussi très a l'aise.

Modification: Nous remplaçons le vieux tube fluorescent par un nouveau. Quelles en sont les conséquences?

Conséquences n°1:L'augmentation de la lumière stimule la croissance des plantes aquatiques. Dans un premier temps, les substances nutritives présentes suffisent encore: les plantes poussent donc mieux et produisent d'avantage d'oxygène.

Conséquences n°2: EN raison de l'augmentation du taux d'oxygène, le fer nutritif Fe2+ s'oxyde très vite en Fe3+, un fer inefficace. Il en résulte une carence en fer nutritif.

Conséquence n°3: Les engrais minéraux sont plus vite consommés, puisque les plantes poussent d'avantages. Il en résulte une carence générale en substance nutritives.

Conséquences n°4: Beaucoup d'oligo-éléments et vitamines sont également 'dégradés' plus rapidement en raison de l'augmentation du taux d'oxygène. Il en résulte une carence en oligo-éléments et vitamines.

Conséquences n°5: Le CO2 est consommé beaucoup plus rapidement, puisque les plantes d'aquarium poussent d'avantage. L'aquarium manque cruellement de CO2.

Conséquence n°6: Ce manque de CO2 entraine une augmentation du pH qui passe par exemple de 6.5 à 7.5 ou même d'avantage.

Conséquence n°7: Avec un pH élevé, l'ammonium se transforme partiellement en ammoniac. L'ammonium est n engrais idéal et une substance non toxique. Par contre, même à petites doses, l'ammoniac est hautement toxique pour les plantes et les poissons.
Si le pH continue à augmenter, les poissons sont sérieusement en danger! Mais avant cela, il peut déjà se produire ceci: certaines espèces de plantes stockent de l'ammonium dans leurs feuilles, en guise de réserves nutritives. En raison de l'augmentation du pH, cet ammonium stocké se transforme lui aussi partiellement en ammoniac. Conséquence: les plantes s'intoxiquent elles-mêmes, de l'intérieur. La décomposition de certaines plantes (par exemple, cryptocorynes, ambulie, Rotala, etc...), pour ainsi dire du jour au lendemain, trouve son origine ici.

Conséquence n°8: Avec l'augmentation du taux d'oxygène, l'aquarium devient un milieu 'oxydant'. Les algues s'y sentent à l'aise et leur développement augmente en conséquence, alors que les plantes aquatiques auraient besoin d'un milieu légèrement réducteur pour pouvoir pousser.
Les algues d'aquarium sont des organismes vivants très primitifs. Elles ont manifestement du mal à s'adapter à de nouvelles conditions de vie. Mais une fois qu'elles ont trouvé leur milieu idéal, elles prospèrent d'autant mieux.

Dans notre cas, cela signifie ceci: comme les algues apprécient un milieu oxydant, elles y prospèrent particulièrement bien et se mettent à produire de plus en plus d'oxygène, beaucoup plus que les poissons ne peuvent en consommer.

En peu de temps, les algues parviennent à porter le taux d'oxygène à 20-30mh/l O2 (saturation a 200-400%). Contrairement à la croyance largement répandue, des taux si extrêmes sont également contre nature pour les poissons: dans leurs eaux d'origine, le taux d'oxygène se limite souvent à 2-3mg/l O2 pour la plupart des poissons d'aquarium.
Les taux d'oxygène trop élevés entrainent la destruction rapide des chélatés naturels: l'eau devient plus 'agressive'. Le taux d'oxygène trop élevé détruit les vitamines si vitales et rend les oligo-éléments inactifs! Aussi bien les plantes que les poissons souffrent alors d'une carence en oligo-éléments et en vitamines.
Dans ces conditions idéales pour les algues, les plantes aquatiques sont de plus en plus envahies. Comme l'environnement leur est défavorable, elles dépérissent peu à peu.

Cette énumération (non exhaustive!) des conséquences qui peuvent découler d'une seule modification - en fait une amélioration - illustre la forte interdépendance de tous les processus dans un aquarium.

Toutes les conséquences négatives du remplacement du tube fluorescent auraient pu être évitées en augmentant légèrement l'adjonction de CO2. Un coup d'œil sur le test CO2 aurait suffi.

Les appareils de régulation électronique du pH mesurent en permanence cette valeur avec une sonde et rajoutent automatiquement le CO2 nécessaire. Ainsi, le pH reste stable.

Une loi biologique fondamentale et très intéressante joue également un rôle important dans l'aquariophilie:
-de petits stimuli attisent l'élan vital;
-des stimuli moyens l'encouragent;
-des stimuli forts le freinent;
-des stimuli trop fort l'annihilent.


Bien trop souvent, les aquariophiles travaillent justement avec des stimuli trop forts, selon le principe: "faire le maximum pour obtenir le maximum"! Par exemple, des filtres très forts, un éclairage très clair et trop fort, beaucoup d'engrais en tout genre. Si l'aquariophilie ignore cette loi naturelle, il est clair que l'échec est le plus souvent programmé.


L'équilibre des ALGUES concerne exclusivement les aquariums d'eau douce avec une bonne végétation. Pourquoi?


Dans un aquarium sans une végétation suffisante, il manque les producteurs naturels d'oxygène. Il faut alors apporter artificiellement de l'oxygène aux poissons, par exemple par des diffuseurs, des filtres à air, des buses d'injonction ou un fort brassage de l'eau à la surface.

En revanche, dans un aquarium avec une bonne végétation, il est primordial de ne pas ajouter de l'oxygène de l'extérieur! L'oxygène nécessaire aux poissons est produit par la nature elle-même, a profusion. Le problème est plutôt! Comment éliminer l'oxygène excédentaire ?

Les algues à barbe et les algues pinceaux, les plus nuisibles des algues d'aquarium, apprécient visiblement un milieu oxydant.

En revanche, les plantes d'aquarium se développent au mieux dans un milieu réducteur.




J'espère que tout ceci sera utile pour vous, ce n'est que du vrai : smille: et suivre ce genre de conseil est fortement utile  

Bonne lecture : heureux:


SOURCE Dennerle Conseil professionnel n°8 ALGUES

Et je remercie astaroth d'avoir rédigé cette article

 

Cordialement! Cedric fondateur et administrateur du site www.aquajura.com

Et si vous avez des questions n'hésiter pas a venir les poser sur le forum

 

Info,conseil et astuces sur les algues