L’entretien d’un aquarium


L’entretien

d’un aquarium




-L’entretien d’un aquarium est la clef de la réussite en aquariophilie.
Il doit être principalement un plaisir et non une contrainte !

C’est pour cela qu’il doit être planifié et le plus pratique possible.
Dans cet article, je vais vous énumérer l’entretien obligatoire d’un bac pour une maintenance adéquate et sans risque de mésaventure.
Celui-ci devra ce faire le plus rigoureusement possible et à intervalles réguliers pour le bien être de vos poissons.

Les différents entretiens :

-L’entretien journalier :

1/ Nourrissage des occupants,
pendant la période de distribution de nourriture, on peut vérifier le comportement de nos poissons. C’est à ce moment précis que l’on peut alors voir si un de nos poissons est en bonne santé ou non. La distribution de nourriture doit ce faire plusieurs fois par jours, on compte en moyenne pour des poissons normalement exigent deux à trois fois par jours et en petites quantités pour éviter toute pollution inutile. Il faut essayer de varier également le plus possible la nourriture, alterné par exemple avec de la nourriture lyophilisée, congelée, vivante et autres…


2/ Vérification du matériel,
comme le bon fonctionnement du filtre, chauffage, Kit CO2 si l’aquarium en est équipé etc.…


-La vérification du filtre
se fait grâce à son débit. Il faut que celui-ci reste constant, si par hasard celui-ci devient de plus en plus faible, il faudra alors procéder à son nettoyage. Mais attention : lors du nettoyage des masses filtrantes, il ne faut pas les nettoyer toutes en même temps mais par alternance. Il faut les nettoyer principalement avec de l’eau provenant du bac. Cette technique évite de détruire la quasi totalité de la flore bactérienne nécessaire à l’équilibre de l’aquarium.


Je vous invite également à lire l’article : Cycle de l’azote.

3/ La vérification du chauffage,
se fait à l’aide d’un thermomètre prévu à cet effet, en plus celui-ci doit être en permanence dans l’aquarium.
Si par malheur la température est trop basse, il faut impérativement vérifier la bonne marche du thermoplongeur et le remplacer si besoin est ; de même, si la température est trop haute, il faut vérifier si le thermoplongeur ne chauffe pas en permanence.

Si c’est le cas c’est que le bilame de celui-ci est resté bloqué il faudra procéder à son remplacement ou mettre un thermostat séparé pour pouvoir à nouveau réguler la température, en plus celui-ci sera beaucoup plus précis avec des risques de pannes beaucoup moins élevées.

Petit conseil : pour éviter de voir tous nos poissons sur le dos à cause d’un dysfonctionnement de thermoplongeur essayer de ne pas mettre des thermoplongeurs trop puissants dans votre bac ; Sa évitera ainsi de trop monter en température !

4/ Vérification de l’ensemble du bac :

Il faut observer l’état général du bac. Voir s’il n’y a pas trop d’algues qui prolifèrent et essayer de les enlever à la main ou avec les outils nécessaires vendus dans le commerce.
Eviter le plus possible les fameux produits miracles anti-algues, la plupart d’entre eux ne marche pas et peuve tuer la une bonne partie de vos occupants.

Si les vitres sont sales, il faudra les nettoyer, pour le faire, il y a divers accessoires vendus dans le commerce spécialisé qui sont très pratiques.

Il y a les grattoirs avec manche: « avec une mousse ou une lame de rasoir

Photo indisponible

Les aimants :

Attention avec ce genre de matériel, il ne faut pas aller trop bac, surtout au niveau du sol, car un morceau de sable, de quartz ou autre peut ce mettre entre l’aimant et la vitre. Ca sera les rayures assurées !

Photo indisponible

Ces derniers sont très pratiques et permettent ainsi de ne pas mettre les mains dans le bac ce qui évite ainsi tout stress inutile pour vos poissons.
Mais surtout, il y a moins de risque d'une contamination qui pourrait être introduit par vos mains. Pour les aimants il en existe de toutes marques, pour ma part j’utilise le JBL qui est très pratique car il flotte quand il se décroche. Cela évite ainsi d’aller le chercher au fond du bac surtout si celui-ci a une grande hauteur d’eau

Petit conseil : pour éviter toute contamination lavez- vous les mains avec un antiseptique ou avec quelques gouttes d'eau de javel et rincer bien  a l'eau chaude avant de les plonger dans votre aquarium !!


Il y a une autre possibilité plus simple


C’est l’utilisation de la ouate de filtration.

Cette technique est très pratique pour de petits bacs mais moins pour de gros aquariums. En plus cette technique augmente le risque de stress et de contamination pour vos poissons car on est obligé de mettre les mains dans le bac !

 

Photo indisponible

 

 

Il faut regarder aussi, s’il n’y a pas une trop grande prolifération d’escargots.

 Note : les escargots ne sont pas nuisible au bon fonctionnement d’un bac à condition que leurs prolifération reste raisonnable.

L’escargot est en fait un des meilleurs indicateurs de la bonne santé d’un bac car si sa prolifération augmente rapidement, c’est le signe d’un déséquilibre de l’aquarium.

La première cause de leur prolifération est dû très souvent à un excès de nourriture. Donc pour réduire le déséquilibre et éviter toute prolifération il faut éviter de trop nourrir ses poissons.

L'arrivé de l'escargot est aussi due par les plantes vendues dans le commerce donc pour éviter dans remettre de trop, il est préférable de bien laver les plantes avant de les introduire dans le bac !

A noter : Lors d’un démarrage d’un nouvel aquarium, il est normal d’avoir une forte prolifération d’escargots et d’algues, celle-ci se verront réduite quand le bac sera correctement équilibré. Il faut compter environs six mois pour un bac d’eau douce.

L’entretien hebdomadaire :

1/Vérification des paramètres d’eau
pH, KH, GH, NO3. A l’aide de test à gouttes ou à bandelettes (ces dernières sont relativement peu fiable)


2/ Changement d’eau
entre 20 et 30 % du volume du bac en siphonnant le sol.


 3/Ajout d’engrais si nécessaire
« aquarium planté de préférence » le faire par rapport au taux de fer.


4/ Faire une taille des plantes si nécessaire.

5/ Faire également tout l’entretien journalier.


L’entretien mensuel :

1/ Vérification du système de filtration
rinçage des masses de filtrations principalement la ouate.


Attention procéder par alternance pour le nettoyage des masses filtrantes et le faire avec de l’eau du bac !

2/ Nettoyage du système d’éclairage

Comme les réflecteurs, si les tubes fluorescents en sont équipés, le couvercle et tubes.


Pour cette opération, il ne faut pas utiliser de produits ménagé, car ceux-ci sont très nocifs pour nos poissons. Pour enlever au mieux les traces de calcaire et sans risquer d’intoxiquer les poissons, on peu les nettoyer avec du vinaigre blanc et ensuite les rincer abondement à l’eau tiède.

3/ Faire tout l’entretien journalier et hebdomadaire !

 

Cordialement! Cedric fondateur et administrateur du site et forum www.aquaticplaisir.org

Et si vous avez des questions n'hésiter pas a venir les poser sur

 le forum aquaticplaisir

×