L'élimination des nitrates

L'élimination des nitrates


Les nitrates sont une véritable plaie pour nos aquariums. C’est la pollution la plus difficile à éliminer complètement car issue de la transformation des autres matières nocives et donc recréée en permanence. De ce fait, il est important de contrôler régulièrement ses NO3. L’ordre d’une fois par semaine est judicieux. Par exemple faites le quelques jours après le changement d’eau ou juste avant. Ce n’est pas intéressant de le faire juste après car vous aurez dilué la pollution et cela ne serait plus représentatif de l’état du bac. Les nitrates s’enlèvent donc PAR UN CHANGEMENT D’EAU. Il faut pour autant s’assurer que l’eau apportée en soit exempte. Si vous utilisez de l’eau osmosée, aucun problème, elle n’en a pas. Par contre l’eau de conduite en contient parfois pas mal. On voit souvent des taux en sortie du robinet à 25 ou 27 mg/l. Sachant qu’on essaie de se situer entre 10 et 25 mg/l en aquariophilie… Donc dans ce cas là, rien que le fait de changer de l’eau peut apporter des nitrates. Mais en tant normal, un bon changement d’eau régulier avec une eau de qualité permet de conserver des valeurs acceptables. Ce besoin permanent d’éliminer les nitrates m’a poussé à chercher des techniques pour les éliminer naturellement et sans changer trop d’eau. (Je change quand même 150 litres par semaine sur 350 litres) En effet, quand on veut descendre le taux de nitrates dans un bac de discus pour ne pas dépasser grand maximum 25 mg/l, c’est changement d’eau tous les jours de 15 à 50 % du volume total selon le nombre de poissons et la pollution présente. En gros c’est un rythme très difficile à suivre. J’ai donc utilisé les expériences des uns ou des autres pour créer chez moi un environnement permettant d’avoir un bac avec un taux infime de nitrates. Tout d’abord, le pouvoir des plantes. Si vous changez de l’eau chaque semaine de l’ordre de 10 à 20%, étonnez vous si vous avez des taux de nitrates trop élevés. Peut être est ce que vous nourrissez trop, peut être qu’un poisson est mort et entrain de se dégrader, peut être avez vous trop de poissons, peut être vous êtes vous débarrassé récemment d’une invasion d’algues et que celles ci pourrissent puisque détruites, …etc. La liste est sûrement à compléter car les raisons sont très nombreuses ! Mais peut être aussi que VOS PLANTES NE SONT PAS DANS LES MEILLEURES CONDITIONS POUR BIEN POUSSER. En effet, on n’obtient que très rarement des valeurs hautes dans un bac planté. Si les plantes poussent bien, elles consomment des nitrates et donc vous avez un taux acceptable. Mais cela implique beaucoup de choses. Par exemple, on peut se dire que pour éliminer les nitrates, il faut avoir un bon éclairage, un sol nutritif, mettre de l’engrais liquide régulièrement… C’est sûr que ça peut paraître farfelu si on n’a pas lu le raisonnement précédent !!! Donc première chose, utiliser des plantes vivantes dans son bac. Elles font parti de l’équilibre de l’écosystème donc sont nécessaires. Et une plante en bonne santé et dans de bonnes conditions est loin d’être plus contraignante qu’une plante en plastique. Et puis il n’y a rien de tel que le naturel. Alors équipez vous de quelques vraies plantes au moins. Privilégiez en priorité les plantes à croissance rapide type vallisnérias, hygrophilias, cabomba, cératophyllum, riccia… Plus elles poussent vite, plus elles consomment de nitrates, alors il ne faut pas s’attendre à des merveilles dans un bac d’anubias !!!! Voilà pour le premier conseil. Maintenant, si vous avez déjà des plantes, mais qu’elles ne poussent pas et donc ne consomment pas de nitrates. C’est qu’il leur manque une des conditions citées plus haut. Il faut donc voir si elles manquent de fer, de lumière, de sol nutritif, d’oligo-éléments, de sable… Si une condition n’est pas remplie, la plante ne pousse pas, même si tout le reste est bon ! Ensuite, il vous faut UN BON SUPPORT POUR LES BACTERIESDENITRATIFIANTES. Elles ne fonctionnent pas comme les autres. C’est la raison pour laquelle les nitrates ne sont pas aussi bien dégradés que les NO2 ou NH4. Ce sont des bactéries qui travaillent en milieu anaérobie. Cela signifie qu’elles ont besoin de se mettre dans un endroit où l’air ne passe pas beaucoup. Nos filtrations ne sont donc généralement pas adaptées car l’air y est très présent. D’ailleurs heureusement car sinon nos bacs seraient envahis de nitrites ou même d’ammoniac. Donc il vous faut fournir à ce type de bactérie un point de fixation adapté. En règle générale, elles se fixent dans le sable. Mais l’eau n’y étant que peu brassée, leur action est faible. Il existe des matériaux de filtration qui présentent l’avantage de permettre la fixation des bactéries dénitratifiantes.

 Par exemple Micromec de chez JBL le permet.

 

Il se présente sous forme de petites billes pas parfaites, contrairement aux autres sous forme de nouilles. Une fois que votre bac sera équipé de ce nouveau support, et que ce type de bactéries se sera bien développé, vous aurez normalement un taux de nitrates bien plus bas.C’est maintenant que je vais vous donner l’arme sécrète qui consomme plus de nitrates que toutes les autres techniques réunies. Il s’agit encore une fois d’une plante. En effet, celles ci ont un réel pouvoir sur le petit écosystème que l’on tente de recréer chez soi. L’objectif est d’UTILISER UNE PLANTE VERTE POUR PUISER LES NITRATES DANS LE BAC en poussant. Pour cela, il faut utiliser une plante non toxique afin de ne pas causer de problème au bac. Le principe est de mettre une tige de cette plante dans l’eau du bac et d’attendre qu’elle fasse des racines. Il suffit de la laisser pendre dans un coin du bac par le trou pour la nourriture par exemple.
Et surtout on laisse les feuilles dépasser sur le couvercle du bac.

 

En poussant, cette plante absorbe les substances dont elle a besoin dans l’eau puisque c’est le seul endroit où les racines peuvent puiser. Et comme toute plante, elle a besoin de nitrates alors elle en consomme par ses racines dans l’eau. Donc il faut nécessairement que la plante soit éclairée. En gros qu’elle soit dans un pièce avec un peu de lumière du jour. Ce sont généralement des plantes pas très demandeuses en lumières. Cela évite des soucis de lumière directe du soleil. Maintenant, en ce qui concerne la plante en elle même. Il y en a plusieurs qui correspondent. Les plus faciles à trouver sont la scindapsus pictus (plus communément « Pothos ») et la misère. Ces plantes ont la particularité de pousser assez vite et de pouvoir rester suspendues dans l’eau sans être plantées. Grâce à cette technique, une fois que les plantes ont bien repris et ont poussé convenablement, on observe une chute vertigineuse des nitrates. C’est vraiment impressionnant. Et c’est la seule manière d’obtenir des valeurs extrêmement faibles sans rien avoir à faire. Cependant, pour avoir un résultat vraiment super, il est préférable de n’utiliser cette plante qu’en complément et non en technique unique. En suivant les différents points récapitulés ci dessous, permettant de réduire les nitrates dans son bac, on obtient automatiquement des résultats intéressants. Donc optimisez votre maintenance et l’agencement de votre bac et vous verrez qu’il n’est pas difficile de se débarrasser des nitrates. Et puis une fois ce problème dépassé, on peut envisager de maintenir des espèces plus délicates donc ça vaut le coup. Bilan : 1) Faire un changement d’eau régulier 2) Placer les plantes dans des conditions favorables à une bonne pousse 3) Privilégier les plantes à croissance rapide ou moyenne 4) Utiliser un support de filtration complet permettant la fixation des bactéries dénitratifiantes 5) Se servir d’une plante verte ou palustre hors de l’eau pour absorber la pollution 6) Etre rigoureux et régulier !!!!!!!! Je n’ai pas traité dans cet article le thème des résines anti nitrates ou anti phosphates car je n’ai pas approuvé personnellement ces méthodes. Je ne vous donnerai donc pas mon avis sur la question tant que je ne les aurai pas utilisées.
N’hésitez pas à vous renseigner à ce sujet, cela peut être
 utilisé en complément de la méthode décrite ci dessus et dans tous les cas, cela ne fait pas de mal au bac. En espérant que vous aurez mieux compris comment se débarrasser de ces satanés nitrates !!!

Cordialement, Korrigan memebres actif d'aquaticplaisir.org

Mon blogg

×