Killies Famille des cyprinodontides

 voici une fiche générale sur les Killies Africains.

Ensuite, il y aura des petites fiches très synthètiques sur quelques espèces.

Notre Ami Roger du cercle aquariophile jurassien a bien travailler, et je ne fais que relayer, ce qu'il m'a transmis pour vous.


LES KILLIES – FAMILLE DES CYPRINODONTIDES



 

 

Roger membre du club le cercle aquariophile jurassien , la passion quand tu nous guettes, devant ces aquariums de Killies.
La distribution actuelle des cyprinodontidés s’étend sur toute la zone tropicale et intertropicale à l’exception de l’Australie.

Les Killies possèdent des caractères morphologiques qui les distinguent des autres familles : la tête est aplatie, les mâchoires et le pharynx sont bordés de petites dents coniques et la bouche est protractile mais sans barbillon.

Ils sont de petites tailles : de 2 à 20 cm de long. Les espèces élevées en aquarium ne dépassent pas 15 cm.

Les nageoires dorsales et anales sont situées dans la seconde partie du corps et la nageoire caudale, très développée, se termine soit en forme de lyre soit en forme d’étendard.

Ces petits poissons ont des couleurs vives qui les classent parmi les plus beaux de l’aquarium.

Les Killies vivent dans de petits ruisseaux, mares, fossés ou marais mais toujours de faible profondeur et de faible volume d’eau.

On connaît plus de 700 espèces ou sous-espèces à ce jour.

L’élevage se pratique dans de petits bacs de 15 à 20 litres avec une faible hauteur d’eau (15 à 20 cm maximum) pourun couple ou un trio (un mâle et deux femelles).

La ponte a lieu généralement de façon continue, les femelles émettant quelques œufs par jour aussitôt fécondés par le mâle.

Les œufs sont déposés soit dans les plantes, soit sur le sol. Ils peuvent être récupérés et mis en incubation dans de la tourbe humide.

Cette incubation est de durée variable suivant les espèces : de 10 jours à plusieurs semaines voire plusieurs mois.

Certains amateurs font pondre les géniteurs dans des petits bacs de 5 à 7 litres pendant quelques jours puis retirent les parents.

Pour les poissons africains (voir photo ci-dessous) il est préférable d’utiliser de l’eau de pluie d’un PH, d’unTH et d’une température avec faible variation.

Les Killies acceptent toute nourriture de petite taille vivante ou congelée. Les jeunes reçoivent des nauplies d’artémia ou des micro-vers d’élevage.

Un petit filtre dans chaque bac est recommandé.

L’eau :

La dureté T.H. (titre hydrométrique) s’exprime en degré et traduit la quantité de sels minéraux dissous dans l’eau.

L’acidité - alcalinité P.H. (potentiel hydrogène) traduit la concentration de l’ion hydrogène libre dans l’eau (eau neutre à P.H. 7 °)

A part quelques exceptions, la majorité des Killies vit dans des eaux plutôt acides et douces (peu minéralisées) Les eaux de pluie conviennent bien pour l’ensemble de ces poissons.


Pour les débutants en aquariophilie ce sont des petits poissons relativement facile à faire reproduire.

L’inconvénient est qu’il faut impérativement utiliser des bacs fermés avec un dessus ou couvercle sans trou, seul les fils du filtre doivent percer le couvercle. Tous ces petits poissons sont de remarquables sauteurs !!!!

 

 

 

Cordialement! Cedric fondateur et administrateur du site www.aquajura.com

Et si vous avez des questions n'hésiter pas a vous inscrire sur le www.forumducaj.org

 
 
 
 
×